FXB – PME solidaires 2013

Soutenez notre projet FXB – PME solidaires!
Vous êtes une PME et avez toujours voulu soutenir une organisation d’aide humanitaire?
Vous avez déjà participé à notre premier projet FXB – PME solidaires (ancien nom: Défi-PME) qui avait été lancé en 2007, ou vous désirez vous investir dans un programme de développement durable? Alors ce projet de solidarité vous est adressé.

 

Le FXB – PME solidaires (anciennement « Défi PME » est un projet lancé par l’Association François-Xavier Bagnoud (FXB) destiné à financer l’un de ses programmes d’éradication de la pauvreté en Afrique (Village-FXB) en créant un mouvement de solidarité de la part des entrepreneurs romands envers des micro-entrepreneurs africains afin que ceux-ci puissent démarrer une micro-entreprise et ainsi engendrer un revenu stable.

A l’ère de la Responsabilité Sociale d’Entreprise (RSE), nous pensons qu’en unissant les forces des entreprises désireuses de s’impliquer dans une action de lutte contre la pauvreté, nous pourrons avoir un impact réel sur la vie de centaine de personnes.

L’objectif du FXB – PME solidaires est donc de créer un réseau d’entrepreneurs romands afin de financer un Village-FXB au Burundi à Bujumbura en 2013 ! Ce défi avait déjà été relevé en 2007 à Kivumu, au Rwanda, et 518 personnes ont pu sortir de la pauvreté grâce à 54 PME romandes. Nous voulons renouveler l’expérience en 2013.

Pourquoi devenir membre du FXB – PME solidaires? Car le programme « Village-FXB » représente, selon nous, l’une des manières les plus rentables pour atteindre le premier Objectif du Millénaire pour le développement qui vise à réduire de moitié, d’ici à 2015, le nombre de personnes vivant avec moins de 1 dollar par jour.

Le FXB – PME solidaires

Concept

Forte du succès du Défi PME de 2007, l’Association François-Xavier Bagnoud souhaite renouveler l’expérience avec encore plus d’enthousiasme pour permettre à 100 nouvelles familles d’atteindre l’autonomie économique et sociale.

Le concept reste le même, s’unir pour soutenir des micro-entrepreneurs burundais – pour la plupart des femmes seules, des adolescents ou des grands-parents – dont l’objectif est la survie de leur famille grâce à des activités génératrices de revenus (élevage, petit commerce, culture, etc.) et au soutien global apporté par FXB et ses donateurs.

En participant au FXB – PME solidaires 2013, vous pourrez participer au projet de la manière qui vous convient car plusieurs niveaux de partenariat sont prévus.

Dès le début du nouveau Village-FXB PME solidaires, notre équipe sur le terrain identifiera une famille «témoin» que nous suivrons avec attention tout au long des trois ans. Lors des rapports semestriels que nous vous ferons parvenir, vous pourrez voir concrètement les résultats positifs que votre soutien apporte à cette famille et les progrès effectués au fil des mois.

Le site internet www.fxb-pmesolidaires.org sera tenu à jour régulièrement avec des news venant directement du terrain et la possibilité de mettre en avant les entreprises partenaires.

Une fois par année, nous enverrons aux journalistes intéressés un communiqué de presse mettant en avant les progrès réalisés par les bénéficiaires du Village-FXB grâce à votre soutien. Une entreprise partenaire pourra être mise en avant à cette occasion.

En bref, le concept reste le même, mais avec une première expérience aboutie qui nous permettra de réaliser une communication optimisée autour de cette action qui reste unique et pionnière en Suisse!

Pourquoi le Burundi?

Contexte au Burundi:

  • UNICEF et ONUSIDA estiment qu’il y a 120’000 orphelins du sida, parmi les 600’000 orphelins de toutes causes recensés
  • 68% de la population vit en-dessous du seuil de pauvreté national et l’espérance de vie est de 49 ans.
  • Le fort taux de chômage, l’oisiveté des adultes comme des jeunes créent un climat d’insécurité constant.
  • Très peu de personnes connaissent leur statut sérologique.

Sources : UNDP, UNICEF, UNAIDS & World Bank

Le Burundi est un pays d’Afrique de l’est de 8 millions d’habitants couvrant 27’800 km² de superficie. Depuis son indépendance en 1962, le pays a connu des crises politiques répétées, qui ont impliqué des manifestations graves de violence entre les deux principaux groupes ethniques entraînant de nombreux massacres. La mise en place en 2005 d’institutions choisies librement et démocratiquement permet aux Burundais de démarrer un processus d’apprentissage de la démocratie certes fragile, mais très encourageant.

L’économie du Burundi est principalement rurale et basée quasi essentiellement sur l’agriculture (exportation de café, de thé ou de coton) ainsi que l’élevage. La population dépend ainsi à plus de 90% de cette agriculture trop souvent vivrière (auto consommation), qui représente plus de 50% du PIB, qui est par ailleurs parmi le plus bas de l’Afrique sub-saharienne (83 USD par habitant en 2006). Près de 70% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, selon les dernières estimations dont nous disposons (Banque Mondiale, 2011). Dès lors et en dépit d’avancées fort prometteuses durant la période de transition démocratique, celle-ci n’a pas permis d’effacer les dégâts causés par douze années de crise très dures.

L’association François-Xavier Bagnoud développe des programmes de développement Village-FXB depuis 1995 au Rwanda. A la demande de son partenaire de longue date, la Fondation Roi Baudoin, FXB a démarré ses activités dès 2006 au Burundi.

Le Rwanda et le Burundi partagent de nombreuses caractéristiques culturelles et sociales: langue, répartition des groupes ethniques, histoire, structure socio-économique, etc. Ainsi, les caractéristiques des programmes menés avec succès au Rwanda ont été appliquées de la même manière au Burundi, avec des résultats quasi identiques depuis 2006.

Présente au Burundi depuis 2006, FXB accompagne des familles burundaises indigentes dans un processus de développement social et économique durable de 3 ans afin de vaincre la pauvreté de manière durable. Pour la sélection des familles bénéficiaires, FXB travaille toujours en étroite collaboration avec les autorités administratives locales et nationales, avec des responsables d’associations, des chefs de groupes communautaires et des représentants des diverses confessions religieuses afin d’éviter la duplication de l’assistance avec tout autre programme mis en place dans les zones données. Tout ceci concourt à cibler au plus près les besoins types des populations fragiles que nous soutenons.

Le premier Village-FXB a été lancé à Bwiza, un des quartiers les plus pauvres de la capitale, Bujumbura. Bâtie dans la plaine du lac Tanganyika, cette ville compte plus de 500’000 habitants. Bon nombre de ses quartiers sont peuplés par des gens à très faibles revenus. En plus de la pauvreté des familles et de l’insalubrité de leurs maisons, le manque d’hygiène et d’infrastructures médicales y est notoire.

Notre expérience au Burundi en général et à Bujumbura en particulier, démontre qu’un ménage moyen est composé de sept personnes, habituellement tenu par une mère seule ou une grand-mère avec des enfants à charge. Les familles comprenant des orphelins, des enfants qui ont été handicapés ou blessés à cause de la guerre ainsi que ceux qui ont été forcés de servir en tant qu’enfants soldats, seront sélectionnés en priorité par nos équipes sur le terrain. Nous estimons qu’environ 15% des ménages sont «dirigés» par des enfants.

Actuellement, 2 Villages-FXB sont en cours à Bujumbura.

En savoir plus sur le Village-FXB

Comment devenir membre du FXB-PME solidaires